​Andréa Tyniec © 2015 

 

Biography

Reconnue pour son talent incontournable, pour son "assurance, sa musicalité et son intensité exceptionnelles" (La Presse), Andréa Tyniec poursuit une carrière multidimensionnelle de violoniste de part égale en tant que soliste et que collaboratrice en performance multi-disciplinaire avec le théâtre, la danse et la cinématographie. Elle s'est produit en soliste internationalement entre autres avec la Münchener Kammerorchester (Allemagne), I Virtuosi Italiani (Italie), l’Orchestre Métropolitain, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, et le Calgary Philharmonic Orchestra dirigées par Eric Paetkau.

 

Andréa a assuré la création et l’enregistrement du concerto d’Ana Sokolović ‘Evta' (ATMA 2019), et du concerto d’André Ristic ‘Projet d’Opéra’ (ATMA 2013) avec l’Ensemble Contemporain de Montréal +, dirigé par Véronique Lacroix. Son disque de l’intégrale des Sonates pour violon seul d’Eugène Ysaÿe (Really Records 2015) reçu l’éloge ‘simplement sensationel’ de la critique à TheWholeNote.

 

Son projet actuel 'Forgiving' est une hybride de concert pour violon seul et de méditation guidée sur le thème de l’empathie et du pardon, adaptée pour tous les espaces; des grandes salles de concert, aux studios de yoga, aux prisons. Ce projet amène Andréa à tirer de ses forces à jouer et à parler à tous les publics, et à faciliter la vulnérabilité et l’empathie à travers la musique pour tous ceux qui désirent vivre de manière plus dynamique, et plus libre.

 

La saison 2018-2019 a vue Andréa en solo avec le Saskatoon Symphony avec le concerto pour violon ‘Distant Light’ de Peteris Vasks, et avec Sinfonia Toronto avec le concerto pour violon ‘Arabesque’ de Christos Hatzis. En 2020, Andréa reprendra son rôle dans la pièce de théâtre ‘Infinity’ par Hannah Moscovitch au Cultch à Vancouver. 

 

Parmi les nombreux prix et honneurs qu’elle a reçu, Andréa a remporté le 1er Prix du Concours International de violon Andrea Postacchini (Italie, 2008) et fut récipiendaire à trois reprises d’un violon de la Banque d’Instrument de Musique du Conseil des Arts du Canada. Andréa a fait son Début au Concertgebouw à Amsterdam en 2009 et s’est donné en concert au Royaume-Uni, en Suisse, en Hollande, en Allemagne, en France, en Pologne, aux États-Unis et au Canada.

 

Née au Québec dans une famille mi-polonaise, mi-bolivienne, Andréa a obtenu son diplôme d'Études Supérieures I au Conservatoire de musique de Montréal, dans la classe de Sonia Jelinkova. Elle a ensuite obtenu une Maîtrise en interprétation musicale de la Michigan State University (États-Unis). Andréa a complété un Solistendiplom à la Hochschule Musik und Theater Zürich et un Konzertexamen de la Hochschule Musik Karlsruhe, sous la direction de Josef Rissin. Elle s’est également perfectionnée à la Fondation Walter Stauffer à Crémone (Italie), auprès de Salvatore Accardo et a été particulièrement inspirée par ses études auprès du Professeur Ana Chumachenco. En 2011, Andréa fut titulaire d'un Fellowship du Royal Conservatory of Music à Toronto, où elle fut en résidence pendant un an.